mardi, janvier 30, 2007

La polygamie : Restes de la bestialité des hommes

La polygamie est ce qui fait des hommes des animaux, toujours bandant, toujours à l’affût de la proie sexuelle. Comme les animaux qui se doivent de baiser toutes les femelles en chaleur qu’ils rencontrent pour transmettre leurs gènes.
L’humanité ne serait-elle pas dépasser ces pulsions basses, arrêter de les légitimer la bestiale bassesse pour vivre, aimer, être fidèle et être vrai ?

19 commentaires:

Roumi a dit…

@Xander : c'est vrai que la polygamie est un non-sens absolu au XXIe s. et que cela nous ramène à un comportement connu chez certains animaux... mais il ne faut être gentil avec les animaux quand même ! :)
Il y a des animaux qui sont fidèles aussi ; et il y a aussi d'autres qui sont comme moi et qui ne baisent pas : les abeilles, les fourmis, ... :))))

zanimal a dit…

Laisses nous, moi et mon harem tranquille !

ORchea a dit…

ah! moi pas du tt du tt d'accord!
on est ts tentés d'aller voir ailleurs alors autant que ça se fasse ds les règles de l'art! par contre, je pense que ça doit être instauré pr les 2 sexes! :-)

kaiser a dit…

Je ne suis pas complètement d'accord avec ce que tu dis; Celui qui est à l'affût de la proie sexuelle n'est pas celui qui applique la polygamie, mais peut-être quelqu'un qui n'a rien à se mettre sous la dent (pour ne pas dire autre chose)

Et puis, Est-ce de la sorte que tu exprimes ton refus de cette polygamie ? (tu es sur le point de traiter ceux qui le font d'animaux)

Peut-être que tu mets tes convictions personnelles en amont en écrivant ce message. Mais bon, je te l'accorde, ce sont tes choix.

Téméraire V5.0 a dit…

L’Islam a permis la polygamie et cette permission répond aux nécessités personnelles et sociales correspond aux spécificités de l’homme et de la femme

En outre, la polygamie est une notion meilleure que l’adultère ou la vie extra-conjugale en cachette d’où des mœurs décadentes. Elle diminue le nombre des femmes célibataires (qui se répand à nos jours).
Certaines sont obligées de passer le reste de leur vie en manque social, sensuel, et sexuel et ça engendre des problèmes psychologiques et des chagrins et elles deviennent par la suite, un lourd fardeau à leur familles et à la société ; d'autres se suicident pour mettre fin à la souffrance résultant de devenir des vieilles filles et sans mariage. En outre on trouve l’augmentation rapide de taux de natalité de manière illicite et les enfants dont on ne connaît pas les pères.
Ce taux varie de 20% à 40% selon le pays, alors que dans les pays qui permettent la polygamie ce taux (des enfants de l’amour) est négligeable, ce qui entraine une perte de la notion de parenté chez les enfants.
A cela s’ajoute les situations suivantes :

* La mort des hommes dans les guerres,
* Maladie incurable de la femme, son mari serait attaché à elle le reste de sa vie ou bien, il irait la divorcer afin de se marier avec une autre ?
* Stérilité de la femme, Que faire ?
* Cas d’appétit sexuel prononcé d’un Homme --> concubinage et adultère ?
* La capacité sexuelle supérieure de l’homme par rapport à celle de la femme et qui dure jusqu'à un âge très avancé contrairement à celle de la femme.

Xander a dit…

@ Temeraire : Je ne suis pas du tout d'accord avec ton raisonnement.
Le mariage, la polygamie n'est pas un service que l'on rend aux femmes, ce n'est pas une oeuvre de charité, elle est la plus belle forme de la domination de l'homme sur la femme.
- Quand son homme meurt en guerre, je ne pense pas qu'une femme, si elle aime vraiment son homme pourra vite se marier avec un autre, et où réside ce besoin là ?
- Si la femme a une maladie incurable, je pense que son mari doit la soutenir, l'aider, et quand elle meurt, alors il pourra voir peut être ailleur. La femme n'est pas un objet, qui, une fois défécteux, devra être remplacé.
- Stérilité de la femme : (toujours ce besoin de l'homme à faire passer ses gènes) Aujourd'hui on peut faire appel à une mère porteuse. En fin de compte c'est la même chose.
- Si l'homme a un apétit sexuel débordant : Ce n'est pas en lui donnant 4, 7 ou 10 femmes qu'il sera satisfait. Pour ce genre de bêtes sexuelles il en faut toujours plus...
- Pour la dernière, je vois bien que tu n'as rien compris à l'anatomie feminine... Ce n'est pas parce qu'elle est ménoposée qu'elle ne ressent plus de plaisir... Je te rappelle aussi que les hommes aussi se faiblissent avec l'age : ils bandent mou, c'est ce que l'on appelle les troubles de l'érection et ca touche beaucoup, beaucoup de monde. D'où le succés du viagra.

@ Kaiser : Oui, celui qui est à l'affus n'est pas surement le polygame, mais la polygamie est le reflet de cette obsession sexuelle.

Heliodore a dit…

Avoir une seconde femme, ce n'est pas seulement "baiser" une autre femme, mais c'est avoir tout une autre famille. Des enfants à éduquer, un foyer à construire, etc.

Pensez y, et vous aller vous en rendre compte que ce n'est pas si facile que ça de nos jours, même si la loi le permetrait demain.

ouhayed loubya a dit…

Je suis d'accord acec ce qu'a dis heliodore . J'en ai tenu compte dans ma réflexion, alors que j'étais confronté à cette possiblité pour x raison dont la distance avec le foyer etc . Si je ne l'ai pas fait, c'est parce que la première n'était pas d'accord tout simplement , a partir de là, j'ai écarté cette hypothèse .Vous savez pouquoi, elle a changé d'avis ? Tout simplement à cause du sida, elle s'est dit qu'elle allait risquer d'attraper le sida, si jamais la deuxième n'était pas saine. Croyez moi, cette femmme, n'est ni voilée ni pratiquante et pourtant, elle en avait acceptée le principe dès le départ. Pourquoi l'a t-elle acceptée au début ? Tout simplement parce qu'elle est consciente de la situation ou se trouve ce pays avec une mutitude de fille délaissée à cause de l'âge ou à cause d'une infécondité, etc .Personnelemnt, je connais deux femmes qui ont quitté le foyer conjuguale de leurs propres chefs, parce que infécondes. Après des années et des années d'analyse et de soins et après avoir eu la confiramtion de leur stérilité, elles sont parties. Ne dites surtout pas qu'elles ont subies des pressions, jusqu'à aujourd'hui leurs maris les pleurents et ont tous fait pour les ramener à la raison. Il y en a un qui s'est remarié après 10 ans et qui aujourd'hui, à un enfant. Ces femmes avaient peut-être l'impression de constituer un poids pour leurs maris et pour le reste de la famille, alors que je peux vous affirmer que ce n'était pas le cas et pourtant .Des femmes comme ça, il en existe beaucoup, mais elles ne partent pas de leur propres grés, j'en connais d'autres qui ont été chassées . Maintenant, il y a aussi le cas des couples qui battent de l'aile à cause des relations extra-conjuguales qu'entretiennent les maris et qui parfois aboutissent à ce que la femme imite son conjoint et succombe elle même aux avances d'un autre homme .Tous les jours, je rencontre des cas similaires et je me pose des questions pour les enfants qui vont se retrouver au milieu de tout ça . Que la polygamie soit ou non la solution peu importe, mais au moins ce qui doit compter c'est que les enfants ne soient pas les victimes des choix de leurs parents quand ils en arrivent à l'extrême, c'est à dire à la rupture en sachant que dans le divorce, il y a toujours un parent qui est victime homme ou femme .C'est sûr l'idéale, c'est un couple avec un homme et une femme qui s'aime et qui restent fidèles l'un à l'autre, mais si cela existait, il y a un temps, je crois que maintenant, c'est du domaine du rêve et il n'est heureusement pas intedit de rêver .

Téméraire V5.0 a dit…

@ Xander :
1- Je ne suis pas personnellement un adepte de la polygamie, je donne ma propre vision par rapport à l’Islam. D’ailleurs le Coran a indirectement insinué d’éviter dans le sens ou il prêche l’équité et il nous informe qu’on ne pourra jamais être équitable envers nos femmes.

2- Quand son homme meurt en guerre, je ne pense pas qu'une femme, si elle aime vraiment son homme pourra vite se marier avec un autre, et où réside ce besoin là : Mon Cher tu vis sur une autre planète, regarde autour de toi, sans guerre, comment les femmes sont-elles en train de s’offrir à d’autres hommes.

3- Si la femme a une maladie incurable, je pense que son mari doit la soutenir, l'aider : Complètement d’accord, seulement ne me dit pas que ces hommes sont en train d’attendre que leurs femmes meurent pour avoir des rapports sexuel. Ils sont des anges ceux là.

4- La femme n'est pas un objet, qui, une fois défécteux, devra être remplacé : La notion de femme objet est plus répandue dans les pays qui n’autorisent pas la polygamie

5- Stérilité de la femme : (toujours ce besoin de l'homme à faire passer ses gènes) Aujourd'hui on peut faire appel à une mère porteuse : Nous parlons Islam XAnder, femme porteuse : qu’elle honte qu’une femme loue son utérus pour l’argent et pour abandonner le bébé qu’elle a porté.

6- Pour la dernière, je vois bien que tu n'as rien compris à l'anatomie feminine... : Mon Cher Xander à 13 ans je lisais le recueil de sexualité du Prof Kinsey, je te laisse imaginer mon cursus par la suite. Ce que je voulais dire qu’à l’âge de 70 ans (par exemple), la femme a énormément de difficulté pour assurer un rapport sexuel satisfaisant (du moins pour son mari), par contre un homme de cet âge (de chez nous), il bande encore et pas mou en position minuit sans viagra.

Téméraire V5.0 a dit…

Le professeur Herbert Spenser (sociologue anglais) a dit dans son livre « Règles de la sociologie » :(Si une nation avait eu une guerre qui a endommagé un grand nombre des hommes. Et chaque homme du reste à une seule femme, ainsi, il y aurait beaucoup de femmes sans maris, ce qui par ailleurs va diminuer le nombre de nouveau-nés. Donc au cas où on aurait deux notions égales sur tous les niveaux, le mode de vie, les moyens, alors que l’une de ces deux notions ne profite pas de ses femmes pour la production des enfants. Cette dernière ne pourra pas donc résister face à la notion dont les hommes profitent de toutes les femmes. Ainsi la notion monogamique va périr face à la notion polygamique).

Téméraire V5.0 a dit…

Le philosophe allemand Schopenhauer a noté : « Si nous revenions à l'origine des choses et à sa réalité , on ne trouverait rien qui empêcherait l'homme de se remarier si son épouse était touchée d'une maladie chronique lui faisant mal ou si elle était stérile , ou si elle était devenue vieille à travers les années » .. Il a aussi noté « Qui se contente – t- il vraiment d'une seule épouse ? Et nous ne nions pas qu’un jour où toujours d’ailleurs, on a tous, ou la plupart de nous, couché avec beaucoup de femme !? »

Téméraire V5.0 a dit…

Le professeur Gustave Lepont qui a déclaré :
« La polygamie que l'Islam a autorisée est l'un des meilleurs systèmes faisant évoluer la morale de la notion la pratiquant et la conservant, ainsi elle renforce les liens familiaux, car elle vise à rendre la femme musulmane plus heureuse ayant plus de respect le méritant de l'homme que sa sœur occidentale ». Il a ajouté : « je ne sais pas sur quelle base les européens fondent-ils leur jugement que ce système est inférieur (la polygamie) à celui de la monogamie qui est rempli de mensonges et d'hypocrisie !?

ouhayed loubya a dit…

La polygamie à d'ailleurs été adoptée en allemagne suite à la seconde guerre mondiale et l'hécatombe qu'elle à engendrée parmi la population mâle . C'est ce qui à permis de remettre ce pays sur pied du moins en lui assurant une démographie suffisante pour la reconstruction . En tunisie, il y a une pénurie d'homme, non pas par le fait de guerre, mais par l'émigration . A cela, il faut rajouter le fait que les hommes en âges de se marier n'en ont pas les moyens financier . Certaines femmes de leur génération après avoir servis d'objet sexuel aux jeunes du même âge se retrouve la proie de personne plus mûre et plus aisés qui les entraineront dans les méandres de la prostitution .

Amor a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Amor a dit…

@Téméraire : "Complètement d’accord, seulement ne me dit pas que ces hommes sont en train d’attendre que leurs femmes meurent pour avoir des rapports sexuel. Ils sont des anges ceux là." > On ne va pas ajuster la religion pour que les arguments passent avec la thése que tu défond et tu trouvera toujours mille et un contre example(pour n'importe quelle themse). ils a eu plains de prof/philos. idiots dans l'histoire et leurs pensées ne justifie rien car qui a jamais dit qu'ils été une référances ?

@ouhayed loubya : Part de la population masculine 50.1 % (source http://www.ins.nat.tn/indexfr.php)

Anonyme a dit…

Non pour la polygamie et encore non pour l'infidélité.

Anonyme a dit…

@xander: je suis tout à fait d'accord avec toi, on dirait que tu parles avec mes propres mots.

Massir a dit…

@ Téméraire:
Que doit faire une femme:
- lorsque son mari est stérile?Cela existe aussi. Et toute femme a un besoin profond d'enfanter.
- lorsque son mari souffre d'une longue maladie incurable? Doit-elle l'abandonner et en épouser un autre en bonne santé?
- lorsque son mari avec l'âge commence a avoir des problèmes d'érection, ou qu'il devient laid, avec un énorme ventre et des fesses pendantes?
Je suis vraiment déçue par ce que tu avances.
Si c'est le sort que tu réserves à ta femme, je la plains!

islam_ayeh a dit…

Que doit faire une femme:
- lorsque son mari est stérile?Cela existe aussi. Et toute femme a un besoin profond d'enfanter.
- lorsque son mari souffre d'une longue maladie incurable? Doit-elle l'abandonner et en épouser un autre en bonne santé?

Si la femme trouve qu'elle ne peut plus continuer avec son mari à cause de n'importe quelle raison de celles que t'as cité, elle n'a qu'à demander le divorce! La charia le permet!

- lorsque son mari avec l'âge commence a avoir des problèmes d'érection, ou qu'il devient laid, avec un énorme ventre et des fesses pendantes?
Pour une femme normalement constituée, ce qui compte ce sont surtout les sentiments! elle a besoin de sentir la passion, l'intérêt et l'amour de son mari plus que sa virilité! des études scientifiques ont montré que durant le rapport sexuel, la femme jouit plus par les sensations "morales" que physiques. C'est pour cette raison qu'elle accordent plus d'importance aux préliminaires qu'aux hommes. Cer derniers pensent que c'est une perte de temps puisque leur principale source de plaisir est l'orgasme "assuré"
à partir des années 60, la culture occidentale a accentué le mythe de la femme nymphomane! Je répète : à part qques exceptions les femmes ne sont pas intéressées par le sexe en tant que "acte physique", ce qu'elles veulent c'est surtout le sentiment de sécurité de confiance et d'amour!
Donc, en fin de carrière, c'est plutôt la femme qui tire son coup des caresses et des petits calins avec son mari!