vendredi, février 09, 2007

Moi! Jet-seteur Tunisien!

Sans doute que le phénomène ne vous a pas échappé… Aussi pervers et contagieux que la lèpre, tout Tunis s’y met. Ca fait tellement chic d’être Jet-Set…
En passant par les salons de thé Jet-Set, les émissions de télé Jet-Set (Hannibal Tv) et même les site webs Jet-set (Tunis la nuit et jet set magasine), autant de déchets réels ou virtuels d’une société débilisée.
Mais qu’est ce qu’un jet-seteur ?
En voila un portrait type :
Sexe masculin : Look très style (avec un grand Aïï !), un peu pédé sur les bords, souvent la cigarette délicatement entre les doigts il te regarde avec un air hautin, les cheveux gominés mode années 60 réchauffé à la sauce feuilletons mexicains. Il est souvent accompagné d’une horde d’amis à son effigie, des clones. Un jet-seteur est un bon vivant, il ne pense pas. Entre jet-seteurs le plus important est de se mettre en évidence et de lancer des vannes sur les copains et sur leurs copines…Il ne soucie pas de l’argent non plus. Bien que pas très riche, il bosse dur dans le centre d’appel. Exploité, pressé de son jus et transformé en pétasse de boulot, il se défoule la nuit et dépense sans compter ses misérables 250 Dt. Il orne comme un trophée son beau téléphone portable avec appareil photo, vidéo, MP3, radio, vibromasseur et toutes les options des businessmen européens dont on n’a pas besoin en Tunisie mais que le fait d’avoir rend intelligent et supérieur. Un jet-setteur, porte souvent la même tenue, véritable uniforme, il ne jure que par les marques et le prix. Gucci, Giorgio Armani, f*** Mibouni, toute le chic de la mode made in Moncef bey acheté 140Dt la chemise… Eh oui ! Fo payer pour être bien !
Un Jet-seteur se donne aussi des pauses quelques fois, quand le mois touche à sa fin et que la famine et le régime des casses croûte de la Marsa et de Ennasr commencent à peser sur son estomac et sur son portefeuille. Il se retire pour 10 jours de repos avant de se relancer avec autant de force et de connerie dans son cycle infernal de la nuit tunisoise.
Sexe féminin : Look blondasse cocaïnée, genre pétasse des films porno, un peu kitch et très artificielle. Elle se fait très vite des amies et assouvi sa boulimie de contact lesbienisant. Elle parle fort pour dire des foutaises. Elle se croit drôle vu que tout le monde rit quand elle parle. Ce n’est pas de sa faute la pauv’ fille est sincère, c’est la faute au mecs qui rient pasqu’ils n’ont rien compris, mais qu’il faut quand même rire pour avoir la moeuf au lit une fois la nuit venue. La Jet-setteuse, a souvent des boulot où elle développe ses rapports humains, médecins, infirmières ou secrétaire… La jet-seteuse, s’occupe elle aussi de son look. Bien voilée le matin, religieuse et bien rangée, pas perverse d’un poil, elle est la femme modèle de tout jetseteur pervers. La femme docile et idiote qu’il aimerait bien avoir comme bonne et pétasse chez lui. Le soir, elle se déchaîne, la jet-seteuse se lance sur la piste, rie à tout bord et lance des vannes. Elle se prend pour une suédoise, la cervelle en moins et la bêtise en plus.

Aussi insipides que des asperges, ces personnes là pilullent l’été dans le marécage puant qu’est la société Tunisienne. A ces gens là et à ceux qui arrivent à les supporter je veux dire tout mon mépris. A tous ceux qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas et qui jouent des rôles je voudrais dire de s’occuper de ce qui est vraiment important pour eux et pour leurs semblables : l’amour, la science, le bien, la liberté. Occupez vous un peu plus de ce qui ne vous intéresse pas. Occupez vous de l’autre qui crève de faim le soir dans les montagnes de Aïn Drahem, pensez à ceux qui sont en guerre, pensez à vous-même dans 40 ans.
L’autre jour une conasse avait fait son numéro dans une pâtisserie : « Salé hédha ? » en pointant sur des brioches au chocolat. Deux mots, pour lui dire ce que je pensais d’elle et de ceux qui lui ressemblent. Quelques larmes plus tard, j’espère qu’elle a réfléchi et qu’elle changera…


PS : Recontextualisation obligatoire. J'avais écris cette note le 23 juillet 2005 et jusqu'à aujourd'hui, elle est encore le centre de discussions animéés sur mac125.com. C'est terrible à quel point les gens peuvent être bêtes quand même pour encore parler de ce qui devait être une satire...

17 commentaires:

Massir a dit…

IIIIh, barratli ala kalbi.

SkyDancer a dit…

Coup de coeur?

Shay a dit…

Pourquoi autant de mepris pour quelqu'un qui prone l'amour?

sassou a dit…

Je me joins à toi pour gerber sur ces gens!!!

adib a dit…

xander, excellent post;)
depuis ça aévolué un peu en pire biensur...iln'ya plus de pistes pour dancer maintenant il faut avoir un verre de vodka et danser sur son tabouret;)

Pour moi un vrai jet setteur, c'est celui qui est présent au bon endroit au bon moment;)

moua a dit…

Klaoulék 3lé 9albé éthahér fihoum,je suis entièremnt d'accord et je pense que c'est un problème qui se limite à tuis dans les autre villes les gens ont dautres raport et la classe moyenne est toujours large.jai bien aimé ce passage de ton post:Occupez vous de l’autre qui crève de faim le soir dans les montagnes de Aïn Drahem, pensez à ceux qui sont en guerre, pensez à vous-même dans 40 ans.
Bravo

Roumi a dit…

@xander : magnifique satire effectivement... du grand art !
Tu aurais juste pu ajouter que l'argent que le jet seteur dépense pour certaines choses, il le récupère sur d'autres... par exemple le bon jet seteur ne dîne jamais chez lui, trouve toujours une combine pour partir en vacances chez des amis qui ont une superbe maison bien placée, ... et puis il faut aussi bien se souvenir de cette formule qui dit qu'"on ne prête qu'aux riches". Il y a une sorte de spirale ; quand on appartient à ce monde, beaucoup de portes s'ouvrent et des gens qui n'auraient pas de difficultés à assumer des charges financières se retrouvent en plus à avoir des cadeaux, des avantages, ... c'est une vie fausse que celle de jet seteur mais pour ceux qui sont faux c'est une vie paradisiaque ! :)

24Faubourg a dit…

on ne va pas ressasser le même sujet mais tu en demandes trop à une jeunesse dénuée de principes et dénaturée de surcroit. ce n'est certainement par de leur faute s'ils en sont là. la faute incombe en premier aux parents démissionnaires et au système éducatif inopérant(pour rester correcte)

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec toi xander, j'ai remarqué aussi lors de mes dernières lecture de tes sujets, que tu tends toujours à faire meler les voilées de tout ce que tu n'aimes pas allant de (l'hypocrisie et la tromperie jusqu'à ce sujet de jet set) apparement t'as des problèmes avec les voilées.
Je ne suis pas voilée et je n'ai rien contre elles (mais j'aimerais bien connaitre la cause de cette haine)il est vrai que certaines donnent mauvaise image de notre religion par leur isolement et refus de continuité avec les autres, d'autres qui sont hypocrites, mais l'exception ne généralise pas la régle, et de tels phénotypes existent meme chez les non voilées.
Alors, STP arrete de faire cette distinction vestimentaire et apprends à juger les gens pour ce qu'ils sont et non pas ce qu'ils portent.

A part ça, tu fais preuve de maturité et de bon sens et de "bonté" dans pas mal de tes sujets et ça fait du bien de savoir qu'il y en a des gens comme toi.

zizou from Djerba a dit…

Moi je les aime bien les jet setteurs ! C'est des bons vivants et des cigales qui cherche le bonheur meme si c'est temporaire !!
Je suis heureux de l'evolution que prennent les choses, de la naissance d'un vrai public d'electro house en Tunisie et de la qualité exceptionnelle de l'animation dans les boites tunisiennes pourvu que ca dure et que ca s'elargit!
votre intolerance n'a pas de limite !!!
Les differences sont les bienvenus et la liberté est un droit fondamental. Alors vivez et laissez vivre !!
Vous semblez egalement oublier qu'il s'agit ma d'un phenomene international et que les jet setteurs tunisiens sont rien comparé a ce qui se passe ailleurs !

Sana a dit…

J'adore.. il n'y a pas d'autre mot.

jan a dit…

Post deja publié sur Mac125 il ya deux ans tu le confirmeras ....Tu passes par une periode de manque d'inspiration ou alors tu te prend pour.....Sartre ? Delir de grandeur à rajouter à la liste dans ce cas....Nchallah Labess wallah !

Anonyme a dit…

En lisant ton article, je me suis rendu compte que tu ne connais pas la definition d'un Jet seteur. Ce qu'on a en tunisie ce n'est pas des jet seteurs mais des faisant semblant de Jet Seteurs.
Un Jet seteur doit etre riche. En ecrivant ce passage "Bien que pas très riche, il bosse dur dans le centre d’appel" tu le montres bien...

aymen a dit…

Ah le meilleur dans tt ça, 'est ta dernière phrase:
"C'est terrible à quel point les gens peuvent être bêtes quand même pour encore parler de ce qui devait être une satire"

ti brabbi pourquoi dans ce cas t'arrête pas de poster cette note, si tu ressentais pas ce mal de vivre en toi et ton "hosdd" pour ceux qui se la coulent douce t'aurais jms réagi ainsi...Le premier à être bête dans ce cas c'est bel et bien toi non ;) sinon tu ne marmonnerai plus ce sujet


PS: ton blog c'est vraiment pessimisme,tristesse et mélancolie.tu serais pas un peu dépressif??

Emna a dit…

Il faut de tout pour faire un monde

Arrête donc ta haine envers les musulmans, les voilés et autres comme les jet setteur (c'est nouveau cette haine envers cette catégorie )

Comme te l'a dit aymen juste avant moi, évacue ton mal de vivre et fais ce qui te plais, sans focaliser sur les autres


Bon sang, VIS TA VIE

Xander a dit…

@ deux dernier commentaires : Je ne suis ni haineux, ni dépressif, rassurez vous chers lecteurs. Sympa en tout cas de vous inquiéter pour mon état de santé.

J'ai reposté cette note parce que je la trouvais amusante. Je suis tombé par hasard dessus...

Ceci n'empêche, les "jetsetteurs" à la tunisienne sont des gens bêtes, superficiels et cons...
Rien ne pourra y changer quoi que ce soit.

Allez, j'ai plus important à faire !

Amor a dit…

les vrait Jet-seteur sont a Amnesia et Pacha (Ibiza) en été et a Cocoon (Frankfurt) en hiver... tout le reste zebla !

...et puis ce pays de tiers-monde a besoin d'écoles et d'agriculteurs plus que des clubs et des DJs.


Bravo Xan !