vendredi, novembre 03, 2006

Plus de censure sur le net tunisien

Après une nuit à essayer, sans succés, de me connecter à internet pour envoyer des documents importants. Je me suis levé de bon pied ce matin pour attaquer la machine et peut être envoyer enfin des documents. Chose faite, je décide de faire un tour, de voir ce qui se passe de beau sur le net. Et puis là surprise ! Il n'y a plus de censure ! Tous les sites auparavant interdits fonctionnent de nouveau.
Euphorique, j'en oublie que j'ai un examen à passer (ce qui me vaut d'arriver en retard à l'examen en question). Si l'information se confirme, et s'il ne s'agit pas d'un problème au niveau du serveur de filtrage, ca sera un immense pas vers la liberté d'information et d'expression sur internet, un geste très fort pour l'anniversaire du 7 novembre qui approche.

Merci !

19 commentaires:

Roumi a dit…

Miracle ou mirage ? :-)

sami a dit…

Poisson de novembre ? zaama

Mouwaten Tounsi a dit…

Vérifies et tiens nous au courant.
ça serait un grands pas et surtout un geste intelligent parce qu'avec la télé et les blogs il est très difficile de s'enfermer et d'empêcher l'accès à d'autres points de vue que celui du gouvernement.

sublime-apotheose a dit…

Tu preches le faux pour savoir le vrai ?

Mira a dit…

Reporters sans frontières organise du 7 au 8 novembre 2006 : 24 heures contre la censure sur Internet
Faites reculer la censure sur Internet grâce à votre mobilisation !

Chacun est invité à se connecter sur www.rsf.org entre le mardi 7 novembre 11h et le mercredi 8 à la même heure.

Plus de 60 cyberdissidents sont actuellement emprisonnées dans le monde pour avoir tenté de s’exprimer sur Internet. Ce qui semble simple à tout un chacun dans la plupart des pays du monde est interdit dans 13 Etats. En Chine, en Tunisie, en Egypte, donner son avis sur un blog ou sur un site peut conduire en prison. Pour refuser la censure et sensibiliser le plus grand nombre à cette situation, Reporters sans frontières lance, pour la première fois, une grande opération : 24 heures contre la censure sur Internet. Le grand public, les Internautes, les blogueurs, les journalistes, les étudiants sont invités à dénoncer la censure d’un simple clic.

24 heures contre la censure, mode d’emploi :

Entre le 7 novembre 11h et le 8 novembre 11h, le site de Reporters sans frontières sera dédié à cette opération.

l CYBERMANIF : "Les trous noirs du Web" En vous connectant sur www.rsf.org, pendant les 24h, découvrez la liste des 13 ennemis d’Internet dans le monde et cliquez sur un planisphère interactif pour faire disparaître les trous noirs du Web. Chaque clic modifie l’aspect de la carte du monde. L’objectif : rétablir, en 24 heures, le réseau dans les pays qui le censurent. Tous les votes seront comptabilisés et permettront à l’organisation de dénoncer avec plus de force les agissements d’un certain nombre d’Etats qui censurent ce qui devrait être un espace de liberté.

2 Enregistrez un message pour le fondateur de Yahoo !, Jerry Yang En vous connectant sur les pages dédiées, les Internautes du monde entier auront la possibilité, à partir de d’un ordinateur personnel, d’enregistrer un message au fondateur de Yahoo ! Reporters sans frontières se chargera de les lui communiquer. Pourquoi Yahoo ? Parce que cette société a été la première à censurer son propre moteur de recherche pour plaire aux autorités chinoises et collabore depuis des années avec la police qui arrête et condamne des dissidents et des reporters indépendants en Chine. Le journaliste Shi Tao a, par exemple, été condamné à 10 ans de prison sur la base d’informations communiquées par Yahoo !, qui hébergeait sa boite mail. D’autres entreprises internationales, dénoncées par Reporters sans frontières, se rendent également coupables de tels agissements. (www.rsf.org rubrique Internet).

3 Créer votre blog sur rsfblog Reporters sans frontières lance sa plate-forme de blogs. En choisissant de créer votre blog sur www.rsfblog.org, vous aiderez notre organisation à soutenir les Internautes qui bravent les interdits pour s’exprimer librement. Chaque semaine, "Le monde vu des blogs" publiera les points de vue de blogueurs du monde entier sur un événement d’actualité.

4 www.rsf.org en arabe Le site de l’organisation, déjà disponible en français, anglais et espagnol est fréquenté par 200 000 visiteurs uniques chaque mois. Reporters sans frontières lance, le 7 novembre, une version en arabe de son site. Chaque jour, retrouvez dorénavant toute l’actualité de la liberté de la presse en arabe.

L’agence Saatchi & Saatchi a créé une campagne presse, déclinée pour le Web, appelant toute la communauté des Internautes à se mobiliser au cours de ces 24 heures. Tous les médias, les sites et les blogs qui souhaitent s’associer à cette opération sont invités à prendre contact avec Cédric Gervet : 00 33 1 44 83 84 74.

Téléchargez toutes nos publicités en ligne

source : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=19559





La liberté d’expression n’est pas un luxe. C’est un droit pour tous !

Xander a dit…

@tout le monde: Non ce n'est pas un poisson de novembre.
Vous pouvez verifier par vous même. Tous les sites fonctionnent et au moment de la publication de la note ils fonctionnaient...

Par verifications, je sous entendais : Est ce que c'est définitif ou bien est ce que c'est un état transitoire ?

Voila !

Houssein a dit…

C'est déjà arrivé par le passé à quelques reprises, problèmes techniques ou choix tactique de circonstance (comme lors du SMSI). Mira a peut-être trouvé l'explication :-)

Mais on peut toujours espérer...

Mira a dit…

je suis a 80% sûre que c'est un choix tactique comme dit houssein ..
sinon il faut se renseigner .. y a eu une cuite hier soir à l'ati?

zizou from Djerba a dit…

alors quoi de 9? confirmez nous la chose svp !!

ancien combattant a dit…

j'ai vérifié : sex.com ne marche tjs pas !

tu as fait un mauvais rêve xander. "tu peux éteindre ta boîte à illusions et reprendre une activité normale. à tacho, bon blog".

ancien combattant a dit…

@mira. moi je suis sûr à 99, 94% que c'est un choix... merdique :)

Xander a dit…

@ Ancient combattant : Ben non, chez moi, sex.com fonctionne ;-)

ancien combattant a dit…

ça marche très bien chez moi aussi :)

mais sex.com ne marche tjs pas !

Mira a dit…

ya rien de tout ca :)

Xander a dit…

Bon, alors je suis le seul à qui ils ont enlevé le filtrage.
C'est gentil :-)

Anthony a dit…

Xander,

ça m'a fait plaisir d'entendre ça, meme si j'ai du mal à croyer ton blog. Est-ce que c'est vraiment le cas que tous les sites fonctionnent au moment?

Si tu me laisse, je ferais un petit test pour toi. Si c'est le cas qu'il n'y a "plus de censure sur le net tunisien", je voudrais savoir de vous le sujet du sondage quotidien du site: "http://www.tunisnews.net/". Je m'excuse, mais c'est la seulle façon pour moi à verifier ce que tu ecrive.

évidemment, je suis pas en tunisie maintainent. Je vous encourager tous de faire le même, et merci!

Xander a dit…

@ Anthony : Ton message était très compliqué à comprendre. Mais bon, si j'ai bien saisi, tu me demande de te dire quel est le sujet du sondage sur Tunisnews. Et bien le voila :
الهجمة الجديدة للسلطة على الحجاب وعلى مظاهر الإلتزام الإسلامي

Satisfait..
C'est bizarre cette façon de faire, personne n'a confiance en les informations que je donne ou quoi ?

Bon, moi j'ai répondu que cette "hajma" est nécessaire. Voila !

Anthony a dit…

Merci, Xander. C'est pas que personne n'a confiance en les informations que tu donnes, juste que c'est une "sadma" (arabe), une vraie choque d'entendre ca. Peut-etre que tu as un connection sattellite ou quelque chose comme ca? Est-ce que quelqu'un peut faire la pareil? (Je m'excuse, c'a fait trois ans que j'ecrive en francais!!!!)

Xander a dit…

@ Anthony : Non, je n'ai pas de connexion par satellite. J'ai une connexion ADSL tout ce qui a de plus normal.
Je ne veux pas te décevoir, mais il parait que ce manque de censure est dû à un problème technique au niveau de l'ATI. Le problème devrait être réglé dans quelques jours et la censure de nouveau appliquée.
C'est rassurant :-p
oooof !