lundi, mars 12, 2007

Anti Hijab 2 : Le voile n’est pas une liberté

Non, le voile n’est pas une liberté, il n’est pas l’expression d’une quelconque liberté puisqu’il implique la privation des droits, de la liberté. Une femme voilée n’exprime pas sa liberté mais sa soumission aux hommes, aux règles sociétales machistes, elle se dévalorise, elle reproduit le schéma antique des relation de forces entre les genres, elle se vide de son âme, elle ne devient qu’un instrument de procréation, un objet, un instrument du diable, le diable lui même.
Etre tolérant d’induit pas être complice du terrorisme intellectuel que certains font subir aux femmes en leur promettant le paradis ; être ouvert d’esprit, prôner la liberté, c’est avant tout défendre cette liberté contre toutes les tentations, attitudes et comportements liberticides.
L’islamisme politique, qui trouve son essence dans l’extrémisme religieux « made in middle east » et qui se traduit chez nous par une montée du phénomène du voile, est un danger pour notre mode de vie, pour notre pays, ainsi que pour tout notre système de valeurs justement bâti sur la tolérance et l’ouverture.
Les islamistes utilisent la notion de démocratie et se réclament démocrates parce que cela sert tout simplement leurs intérêts. Leur fausse lutte pour leur supposée liberté et la démocratie n’est que leur moyen d’atteindre leur unique but : Le pouvoir. Une fois qu’ils auront le pouvoir, adieu toutes les libertés, ceux qui ne penseront pas comme eux, comme la religion, comme Dieu (vu que le pouvoir sera alors purement théocratique) sera puni, torturé ou tué. Adieu alors démocratie ! adieu liberté d’expression ! adieu droits de la femme…
Les femmes tunisiennes ne doivent pas être complices de ce hold-up, de cette imposture, de ce grave danger qui nous menace et qui est financé par l’argent du pétrole.
Le hijab, le voile, les comportements machistes, les opinions liberticides contre les personnes à cause de leurs religions, races, opinions, politiques, idéaux ou sexualité ne sont que la transmutation de la pensée extrémiste d’un islam instrumentalisé.

Il faut militer aujourd’hui pour un islam progressiste, refusant de mettre sur le banc de la société la moitié de la population, un islam qui s’adapte à l’évolution des mœurs, des opinions, qui s’ouvre enfin à la modernité.
L’islam serait il, comment le laissent entendre certains, un frein à la modernité et au progrès?
Dans l’état actuel des choses, oui ; sans aucun doute.

PS :Ceci était la suite de Anti-Hijab 1… Comme promis à quelqu’un j’ai fini par publier la 2ème partie quelques mois plus tard.

12 commentaires:

marou a dit…

J'aime beaucoup cette note, elle est plus adulte je trouve que ton approche habituelle du sujet ou plutôt plus calme, bien que tu refuses toujours de nuancer ton discours.
Pour ce qui est de la dernière phrase, avec tout mon respect pour l'identité religieuse des lecteurs, je suis totalement d'accord avec toi et j'ajouterais même que je ne pense pas que les femmes tunisiennes soient réellement conscientes de ce qui est mis en jeu. Les femmes d'aujourd'hui sont issues d'une génération ayant oublié le militantisme pour les droits à l'égalité car trop occupées à se préoccuper des dictats des dit "bonnes moeurs".
Mesdemoiselles et mesdames excusez ma franchise.

Tun-68 a dit…

bon, je suis d'accord, le voile n'est ni une liberté, ni un outil de séduction.

Ce sont deux supercheries, que l'on veut nous faire avaler.

Imperator a dit…

attention xander les affirmations tels que "Dans l’état actuel des choses, oui ; sans aucun doute." quelques soit leur origines sont dangereuses.
il faut toujours nuancer. et non l'antiquité n'etait pas systematiquement une societé patriarcale, le systeme de pater familias est symptomptique du contour mediteraneen. tu vois donc qu'il faut toujours les affirmations et garder ce part de doutes dans toute analyse.
ne t'es jamais demandé pourquoi ce refus de la modernité?
il faut faire attention de juger les autres sur des supposés mauvaises intentions parce qu'on refuse leur ideologie our les detestent tout court.
c'est tendance à la radicalisation de part et d'autres n'est qu'un deni de la democratie. oui xander, meme si tu n'approuve en aucun les idees de ton adversaire tu ne peux pas lui refuser le fait de s'exprimer. la tolerance ne peut etre un slogan vide de tout sens mais il puise sa force dans son application.
cessons de voir le danger dans le moyen orient, car il faut blamer nous memes. qu'est ce que propose dans ce pays? rien. nous vivons sur les artifacts de reussite du debut de l'independance et c'est tout.

IK

kassus a dit…

Bravo pour ton post ! il n'y a rien à dire de plus :)

Massir a dit…

Bravo. Excellent post. Je suis tout à fait d'accord.

Je n'ai pas arrêté de le crier, de le hurler même: le voile est une atteinte aux libertés des femmes, et je suis contre l'islamisme qui s'immisce dans nos vies, petit à petit.

Mani l'Africain a dit…

Bien dit ! j'apporte ma voix aussi.

Quant à savoir si l'islam est un frein au progrès, je dirais que, au même titre que TOUTES les religions, il est un frein au progrès. S'il s'imisce dans tous les détails de la vie privée et publique et qu'il bloque des mutations, pouratnt nécessaires à la société, alors c'est un sérieux handicap.

Pour ceux qui croient voir de l'islamophobie dans ce discours je dis simplement : l'islam n'est qu'une image donnée par les pratiquants. Qui se souvient aujourd'hui que l'église catholique interdit le divorce ? presque personne, puisque le divorce a été légalisé ds les pays chrétiens et que l'église s'en estaccomodé. A quand une telle évolution ds notre société (pas concernant le divorce mais concernant le voile, les droits des femmes, l'égalité des citoyens...) ?

CirKus a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
CirKus a dit…

Non, le voile n’est pas une liberté, il n’est pas l’expression d’une quelconque liberté puisqu’il implique la privation des droits, de la liberté. Une femme voilée n’exprime pas sa liberté mais sa soumission aux hommes, aux règles sociétales machistes, elle se dévalorise, elle reproduit le schéma antique des relation de forces entre les genres, elle se vide de son âme, elle ne devient qu’un instrument de procréation, un objet, un instrument du diable, le diable lui même.

Oui, quand il s’agit de voile, la première chose qu’on défend c’est la liberté. Or il est bizarre de parler de liberté alors que le voile ne fait qu’aliéner dans une conception de femme-objet, une conception des plus machistes et des plus dégradantes. Le voile ne fait que limiter les libertés justement, poussant à réfléchir à des questions comme, ai-je le droit de regarder un homme dans les yeux, ai-je le droit de parler à voix haute, dois-je cacher d’autres parties de mon visage (front, joues..), est-ce que je donne l’image d’une bonne musulmane, est-ce que j’ai le droit de mettre beaucoup de couleurs…comme si le voile faisait accéder à un nouveau statut, démultipliant par la même occasion la mauvaise conscience de celle qui le porte.
Autre chose sur la liberté, vu la vague de retour massif à la religion qu’on connaît de nos jours et qui se fait via la télé surtout, je crois qu’on ne peut pas sérieusement parler de liberté puisque la plupart ne fait que suivre des préceptes dictés par des personnes qui se veulent bienveillantes mais qui ne font que manipuler les esprits en les nourrissant de crainte.

Amor a dit…

Bel article. Je suis heureux de voir qu'il y a de plus en plus de gens qui partage cet avie...

Anonyme a dit…

Mais oui c'est ça adieu liberté .
Ce mot liberté ne s'utilise pas en tunisie, a moins d'êtres aveugle .
Vous même vous avez un voile sur les yeux et du scotch sur votre bouche . Ca me fait marrer d'entendre répéter ce mot liberté et de vous voir l'opposer au voile . C'est vraiment n'importe quoi .

Sadri a dit…

Tu sais, je n'aime pas ta façon de voir les choses, et je suis très loin d'adhérer à tes opinions (pas seulement par rapport à cette note mais également par rapport à bcp de notes precédentes)

Vrmt je ne t'apprécie guère.Cependant, je te félicite pour une chose qui se fait de + en + rare en Tunisie, c'est que tu assume pleinement tes idées.Pour cela, chapeau bas mon grand.La plupart sont hypocrites et comme on dit "yitbadlou m3a ittakss". toi t'as le courage d'afficher clairement ce que tu pense.BRAVO pour cette franchise


Au plaisir

Anonyme a dit…

Tout d'abord pourquoi tant de généralistaion? Pourquoi mettre chaque femme voilée sous la bannière de la soumission ou de l'integrisme?!
Des femmes soumises, il y en a, c'est sur, mais il y en a d'autres épanouies et cultivée, qui ne demandent qu'a être laissées en paix sans chercher a interpreter chaqu'un de leurs actes ... Elles coient seulement a la Declaration universelle des droits de l'homme, article 18 :
"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. "