jeudi, octobre 12, 2006

Femmes contre religions !

Peuple du moment
On a vécu sans histoires, nous,
femmes peuple du moment,
portons en nous, par hasard,
le portrait d'un drôle de tourment.
Si votre dieu nous a fait sans âme,
qu'il serait fort cruel mes enfants,
de brandir contre nous la lame,
de votre religion de perdants.
Ô femmes de tous pays,
c'est pour vous que cette chanson,
humblement fut écrite par un homme,
triste situation.
Honte sur moi la honte de leur route,
tous ces mauvais bougre aigris,
qui jamais, non jamais,
ne doutent que Dieu puisse être une femme aussi !
Qu'ont-ils donc à se méprendre,
qu'ont-ils donc à lire de travers,
ces fous, fanas prêts à se pendre
pour la volonté d'une prière.
Il me semble très difficile d'imaginer un seul instant,
que tous ces milliers d'imbéciles
puissent naître de votre corps si charmant.
Petite fille d'Algérie, belle femme d'Arménie,
je me veux de votre pays,
je me veux de votre sexe aussi.
J'aimerais dans la rue tout comme vous
descendre défier les plus fous,
les musulmans, juifs ou chrétiens,
intégristes du petit matin.
Messieurs, pardonnez-moi,
j'essaie d'être le plus sincère,
savez-vous que, si ma foi un jour vécut,
ce fut pour ma mère.
Moi jamais je ne suis certain,
et je doute pour le moindre refrain,
je ne prône aucun message,
juste un conseil sans faux-héritage.
Qu'un jour vos maudites religions
admettent sans fausses intentions,
qu'il n'y a de plus beau pays
que celui qui leur est interdit.
Qu'une femme vaut bien plus qu'un homme,
qu'une femme vaut bien mieux que ça,
que même leur chagrin monotone
est plus noble que vos combats...
Qu'une femme vaut bien plus,
en somme que les hommes qui se battent ici, là,
et que leur chagrin pour les hommes
me fait aimer les femmes ici-bas.


Les Ogres de Barback - Album : Irfan

4 commentaires:

Roumi a dit…

C'est un très beau poème, plein de sens. :-)
Si Dieu était une femme... on serait moins dans la merde ! Mais il est bien évident que nos monothéismes consacrent une vision patriarchale de la spiritualité et de la vie sociale.
Le grand paradoxe c'est que les religions monothéistes ont pu être à leur origine, par certains aspects, un progrès pour les femmes par rapport à ce qui se faisait précédemment... mais ces progrès, qui pouvaient être considérés comme une direction à suivre, se sont transformés bien souvent en impasse particulièrement difficiles à surmonter aujourd'hui.
C'est dommage mais il faut continuer à se battre pour aider les femmes à être strictement égales aux hommes.

une femme a dit…

Je crois que vous devriez allez vous faire foutre tous les deux .

Big Trap Boy a dit…

"Qu'une femme vaut bien plus qu'un homme,"

ça par contre je ne vois pas pourquoi ce serait le cas.

Encore un autre "plus féministe que les femmes"!

L'égalité ou la parité serait suffisante à notre époque, pourquoi cet excés de zéle? Attendons encore quelques siècles.

Anonyme a dit…

Au moins,les voilés elles croient au bon dieux,ne jugent pas .Elles sont encore moins attés que certains qui ne croient en rien,juste ces énergues humaines comme toi,les emmerde histoire de se sentir mieux.