vendredi, août 11, 2006

Il y a 2 semaines : Départ vers Malte

C’est la première fois que j’écris une note à partir d’un lieu autre que ma chambre, et pour cause, c’est bien original pour le coup. Aéroport Tunis Carthage, porte d’embarquement 15 à destination de Malte, vol de 12h15… Or il est 12h40 et nous sommes encore ici.

Il parait que l’avion qui aurait dû nous emmener, ainsi que les passagers de Palerme, est tombé en panne. Les passagers de Palerme qui devaient partir à 9h ce matin viennent de partir et nous voilà bien dépourvus à attendre bêtement l’arrivée de ce même avion pour partir. Déjà que j’avais un peu peur de prendre TunInter, après le crash de l’année dernière, ce retard n’a fait qu’augmenter mes suspicions pour rapport à cette compagnie… Bon à la limite, il vaut mieux que l’avion tombe en passe sur la terre ferme qu’à 10Km d’altitude, mais enfin bon…

Un avion marocain vient de se garer juste derrière mon dos, les gens qui n’ont rien à faire, s’amassent autour de moi pour regarder le spectacle des passagers qui débarquent encore à la façon traditionnelle du bus.. Je pensais que cela faisait longtemps que l’on faisait plus comme ca. Il faut dire que ce ne sont que les vols à partir/et vers l’Europe qui passent par les moyens modernes, les arabes doivent encore passer par les bus. Bizarre quand même. Une fille aux yeux gris me regarde d’un œil étrange, c’est vrai, je ne fais que la fixer depuis quelques instants tapant sans regarder ni mon clavier, ni mon écran… La pauvre, je dois l’impressionner. On se laisse vite impressionner à 6 ans.

TunInter compagnie poubelle ? Je serais tenté de le dire si je n’avais pas un petit regain de patriotisme vis-à-vis de la compagnie nationale. En tout cas en parler ne me rend pas plus à l’aise. Nous voila donc tous en train d’attendre dans l’ennui et la fatigue de midi. Deux tunisiens, sans doute des émigrés crient au téléphone à côté de moi à propos d’une crème solaire… C’est très intéressant comme discussion… Un couple bien démuni face aux caprices de ses enfants essaye de les occuper tant bien que mal en leur changeant les idées et leur montrant des choses bien sans intérêt. Quand on s’ennuie on doit savoir amuser les autres… C’est d’ailleurs un peu ce que je fais, à moins que tu ne t’ennuie déjà cher internaute voyeur. Un couple d’amoureux est à côté, ils chuchotent. De temps à autre, la femme laisse échapper un rire franc et puissant, elle me fait sourire. Dans les hauts parleurs on appelle des gens… Des hôtesses de l’air viennent de passer, elles ont retenue mon attention. Un peu d’amusement. La discussion à côté devient chaude, on parle de culs, de seins et de tailles d’organes… Un peu de vulgarité n’a jamais fait de mal à personne. Quelques passagers sans doute trop fatigués de leurs vacances en Tunisie, dorment déjà à même les moches sièges en métal marron et puis j’écris encore. Encore une heure…

Je vais regarder un film et puis on verra.

4 commentaires:

Roumi a dit…

@Sup'Co : ah... la voilà la nouvelle note ! ça fait plaisir ! :-)

Tu sais, des notes, j'en écris d'un peu partout, là où j'allume mon portable, il peut y avoir note... ou début de note... ou fin de note. C'est pas mal parfois de pouvoir écrire au moment où on vit les choses que l'on souhaite évoquer. C'est un peu différent par rapport aux notes écrites a posteriori.

Ouais ben écoute pour les avions, je vais te rappeler l'amour débordant que j'ai pour ces dangereuses machines. J'ai d'ailleurs fait une note où j'en parle ("Comme un oiseau", mai 2006)... si tu as le temps à perdre pour lire mes vieilles notes. :-)

J'ai beaucoup aimé ce récit de l'attente incertaine du vol...
J'ai aimé cette note tout simplement parce que c'est un plaisir de te lire, et de te lire à nouveau ici même.

pure_honey_tounsi a dit…

Il faut pas en vouloir à tuninter, tunisair est aussi à plaindre. J'ai régulièrement fait le trajet tunis-strasbourg pendant quelques années avec tunisair, et jamais jamais, l'avion n'a décollée à l'heure. Les retards allaient d'une demi heure à une, deux ou 3 heures. Une fois c'était 8h de retard, on nous a offert le diner au restau de l'aéroport ce jour-là.

->> AntikoR <<- a dit…

NESNES ce mec !

Anonyme a dit…

Where did you find it? Interesting read »