vendredi, juillet 07, 2006

Comment fonctionne le net en Tunisie 2/2

Comme on l'a vu dans la permière partie de ce sujet, le net en tunisie est filtré pour des objectifs divers et qui peuvent être motivés (selon l'humeur des décideurs) par :
  • La protection de la tunisie de la mencace islamiste (tout à fait légitime)
  • L'économie de la bande passante internationale. Qu'est ce que c'est ? Et bien pour se connecter au net, la Tunisie paye en quelques sorte sa liaison à l'international à des compagnies (du type WorldCom) qui fournissent ce genre de services. Or le prix d'une telle connexion augmente avec le débit alloué, donc si tout le monde utilisait le net pour télécharger des films X, l'état se retrouverait en train de financer en quelque sorte une industrie du porno... Ce qui est bien sur ridicule.
Les objectifs sont tout à fait légitimes, on l'a bien vu, mais c'est leurs mise en oeuvre qui porte à discussion. Le parlement européen a ainsi dénoncé hier les pratiques des entreprises qui fournissent des services de filtrage à des pays comme la Tunisie ou la Chine. On a ainsi apprit que ce sont des entreprises telles que Secure Computing ou Fortinet, qui font payer très cher les gourvernements pour proposer des solutions de controle ou de filtrage.
Je vous conseille d'ailleur un petit tour du coté des sites des deux constructeurs pour voir de quoi ils sont capables.
Personnellement, je pense qu'il y a d'autres moyens que le filtrage pour controller le net. Comme je dis toujours, le net est partout controllé, même dans les plus grandes démocraties, c'est uniquement la manière de ce controle qui change.
Voila, je pense que le sujet peut encore être longuement discuté, mais bon, je m'arrête là ...

6 commentaires:

toon-c a dit…

Mettre un policier derrière chaque internaute, restreindre l'accès, verrouiller, contrôler, censurer .. STOP !

Un peu de liberté ne fera aucun mal au pays.

Roumi a dit…

@Sup'Co : merci pour cette seconde partie. Bon on sait bien que les pays qui filtrent le font pour de nombreuses raisons et en particulier pour connaître les pensées intimes de leurs citoyens. C'est une longue tradition. Il y avait à l'époque moderne en France un "cabinet noir", une officine chargée d'ouvrir certains courriers pour y trouver les états d'âmes des sujets du roi de France, en particulier dans le domaine politique... aujourd'hui on s'est adapté aux nouveaux supports de communication mais les préoccupations restent les mêmes.

Merci pour l'explication sur la bande passante. Mais rassure moi, Sup'Co, tout le monde ne télécharge quand même pas des films X... ?! On peut aussi télécharger d'autres choses... je sais pas moi... de belles pages internet à vocation culturelles, de la musique, ...

Je ne savais pas qu'il y avait des entreprises qui fournissent des systèmes de filtrage. Je pensais que c'était artisanal... disons que chaque pays faisait ses petites magouilles dans son coin... mais bon heureusement que d'honnêtes entrepreneurs ont soulagé ainsi les Etats demandeurs !

Ouais, je crois comme toi que le contrôle doit se faire autrement car on sait bien que les buts avoués des contrôles ne sont qu'un prétexte pour contrôler d'autres choses qui n'ont pas à l'être ; on est tous d'accord qu'il faut surveiller les activités délictueuses mais c'est anormal en revanche d'exercer un contrôle voire une censure dans le domaine de l'expression des idées politiques. C'est un droit fondamental reconnu par tous les Etats, y compris ceux qui filtrent... je n'ai jamais compris pourquoi des Etats ont peur que leurs citoyens fassent preuve d'intelligence en débattant notamment dans le domaine politique. C'est pourtant un signe de maturité et de développement intellectuel, culturel, économique, du peuple. Cela devrait être vu comme une chose positive... mais non...

SkyDancer a dit…

chapeau bas supcomien boy ...
Ya surement d'autres raisons pour laa censure en Tunisie :)

Merci bien que j'ai senti que tu t'es censuré un peu :)

Roumi a dit…

@SkyDancer : je ne suis pas loin de penser comme toi. :-)
Mais bon il n'est pas forcément simple d'aller très loin... et il faut de toute façon se poser un tas de question en écrivant, ce qu'on ne ferait pas en d'autres lieux malheureusement.
J'espère en tout cas avoir dit des choses complémentaires dans mon commentaire.
C'est un ensemble de petites choses qui peuvent permettre le progrès.
A plouch

arab a dit…

Justement le blog de tunisian star est censuré et je suis obligé d'utiliser des combines pour y accéder .

Roumi a dit…

@arab : même réponse que chez SkyDancer. Le blog de tunisian star n'est pas non plus accessible depuis la France. C'est donc peut être un simple problème technique.